“C’est toi maintenant la nouvelle
Et peut-être bien qu’elles
Te détesteront à ma place.

C’est comme ça que ça commence :
Des regards
Des chuchotements
Des rires.
Au début tu penses que ça ne veut rien dire,
Mais au bout d’un moment,
Quand c’est tous les jours,
Tu as l’impression de grimper une colline
Avec un rocher sur les épaules.”

 

De quoi s’agit-il ?

Swimming Pool est un roman en vers de l’Irlandaise Sarah Crossan, traduit par Clémentine Beauvais. En Grande-Bretagne, il a été publié avant Inséparables. Mais en France, c’est cette superbe histoire de deux sœurs siamoises qui a d’abord paru aux éditions Rageot.
Kasienka, douze ans, presque treize, quitte un jour la Pologne avec sa mère. Direction : l’Angleterre et en particulier Coventry, où son père, qui un jour s’en est allé, semble s’être installé.
La vie à Coventry n’a rien d’une vie rêvée et leurs conditions de vie sont misérables. Sa mère a trouvé une chambre au dernier étage d’un immeuble, dans laquelle elles partagent le même lit. Quand elle n’est pas en train de trimer à l’hôpital, sa mère arpente les rues de la ville à la recherche de son mari. Des expéditions dont Kasienka, qui parle un peu anglais, fait le plus souvent partie.
Pour elle, à l’école, la vie est toute aussi dure : difficile de se faire accepter quand on est nouvelle et différente. Heureusement, il y a la piscine et l’eau dans lesquelles elle trouve enfin le moyen d’expression qui lui convient. Et dans la piscine, il y a le beau William…

 

 

A qui s’adresse-t-il ?

Swimming Pool peut être lu par tous à partir de 12 ans environ.

 

Pourquoi faut-il l’avoir dans sa bibliothèque ?

Pour le magnifique texte, initialement en vers et auquel Clémentine Beauvais a réussi à redonner une vraie musicalité, un rythme.  Pour l’histoire terrible, touchante et puissante de Kasienka, victime de harcèlement scolaire et qui pourtant trouve la force de se rebeller. Pour la jolie (première) histoire d’amour avec William. Pour la description de la vie d’une famille immigrée, faite d’incompréhension, de petits boulots, d’isolement, mais aussi de rencontres improbables et d’amitiés fortes.

Un très beau roman à lire absolument.