“J’ai honte depuis mercredi matin. Honte d’être amoureux. Honte d’être tout à mon obsession et de n’être pas totalement assailli – quoiqu’assailli quand même – par la sauvagerie qui paralyse mon pays. Impression de ne pas avoir le droit de vivre ça. Est-ce ma faute si le pire et le meilleur sont survenus au même moment ?”

 

De quoi s’agit-il ?

A la place du cœur saison 1 est un roman d’Arnaud Cathrine publié en 2016 dans la collection R de Robert Laffont. Deux autres saisons ont paru depuis, en 2017 et en récemment cette année. A la place du cœur numéro 1, ce sont six jours dans la vie de Caumes pendant lesquels il va vivre, de façon simultanée, le meilleur et le pire : sa première histoire d’amour, et l’entrée fracassante du terrorisme dans le quotidien.
Le 7 janvier 2015 au matin, Caumes, 17 ans, est euphorique. La veille, c’était son anniversaire, et il a embrassé Esther. Ah la belle Esther. Jamais il n’aurait pensé la voir un jour poser les yeux sur lui. Il se remémore la soirée au stade : ses trois potes Hakim, Kevin, Théo. Et Esther, qui tout d’un coup lui a manifesté de l’intérêt. Ils étaient tous un peu éméchés. Surtout lui ! La vodka avait fait son effet. Quand il arrive au lycée, ses potes ne se gênent pas pour le charrier. Avant d’entrer en cours, il aperçoit enfin Esther (qu’il a cherché comme un dératé) et tient à lui faire savoir qu’il ne regrette rien, bien au contraire. Savoir qu’elle est sur la même longueur d’ondes  lui procure une joie et une excitation intenses. Toute la matinée, il est sur un petit nuage. Jusqu’à ce qu’il aperçoive un attroupement en train de se former dans la cour. Juste avant, il a reçu un texto de son frère, en stage dans un journal, qui disait sobrement “Putain : Charlie !”. Caumes n’y a pas prêté attention, pensant à une erreur de destinataire. Quand émergent de l’attroupement une clameur, des voix, il se rapproche et le couperet tombe : des terroristes auraient fait irruption dans la rédaction du journal Charlie Hebdo, faisant plusieurs morts ! Caumes n’y croit pas ses oreilles.  La France bascule dans l’effroi…

 

A qui s’adresse-t-il ?

A la place du coeur est présenté par la maison d’édition comme un roman “young adult” : il s’adresse donc à un large public composé des adolescents de plus de 15 ans et des adultes jusqu’à une trentaine d’années environ. Bien sûr, comme toutes les catégories, les cases, les étiquettes, elles existent pour être dépassées 😉

 

Pourquoi faut-il l’avoir dans sa bibliothèque ?

En préambule, il faut le dire : le sujet était quand même particulièrement casse-gueule. Il n’était pas simple, d’abord, d’évoquer un événement collectif aussi traumatisant dont chacun a une expérience très personnelle. Pas facile de retranscrire à leur juste intensité la stupeur, l’incrédulité, la colère, la rage, la tristesse… tous les sentiments qui ont habité les Français pendant ces quelques jours.

Ajoutez à ça le scénario d’une histoire d’amour parfaite : sans préjugés ni faux-semblants, touchante de simplicité…
Et faites-la cohabiter avec la première histoire, celle d’un drame national.

Au centre de tout cela : prenez un jeune homme de 17 ans à peine, tourmenté par ses hormones, mais pas que. Un jeune garçon, plus vraiment enfant mais pas encore adulte, qui pendant ces quelques jours oscille sans cesse entre l’amoureux transi et le révolté qui veut faire entendre sa voix…

Et vous aurez un aperçu de la tâche ardue dans laquelle s’est lancée Arnaud Cathrine avec ce roman (sans parler du fait que les 3 saisons étaient préexistantes à la sortie du 1er tome).

Eh bien l’auteur s’en sort avec les honneurs. Et son personnage principal se paie le luxe de posséder un humour pince-sans-rire particulièrement ravageur : “Six mois encore, six mois à devoir supporter ce décor en béton armé… Il souffrait de quoi, l’architecte qui a conçu ce lycée ? Battu par son père ? Violé par un instituteur pendant son enfance ? Bec-de-lièvre mal opéré ? Bite invisible à l’oeil nu ? Franchement, c’est de la vengeance à l’état pur son truc, une revanche prise sur je ne sais pas quelle tragédie personnelle…”

J’irais plus loin : A la place du coeur saison 1 est une vraie réussite et j’ai hâte de lire la suite !