“1 coupe à gagner, 2 coups de sifflet, 3 haies à terre, 4 lignes au sol, 5 coussins moelleux, 6 mètres selon l’arbitre, 7 cercles, 8 figures, 9 poids à soulever, 10 une note bien méritée”.

 

 

De quoi s’agit-il ?

Les JO des animaux est un album de Virginie Morgand paru aux éditions MeMo, une petite maison spécialisée dans les livres pour la jeunesse et qui publie plein de jolies choses (notamment le travail d’Emilie Vast). Virginie Morgand est une illustratrice que j’apprécie beaucoup – je possède même une des sérigraphies issues de son exposition “La piscine”. Je savais qu’elle avait fait paraître trois albums pour les petits (il y a aussi L’ABC du marin et Tchoum) et Les JO des animaux est celui qui m’attirait le plus, par son univers coloré, la diversité des animaux représentés, et la proximité avec les livres pour enfants des années 20 à 60 qu’elle affectionne et dont elle s’inspire. J’étais donc ravie de tomber sur cet album sur le stand des éditions Memo lors du dernier salon de Montreuil !
Pour information, Virginie Morgand a réalisé de nombreuses illustrations pour des marques, événements et magazines prestigieux : L’Occitane, Tara Jarmon, Wear Lemonade, ELLE, Lire Magazine, Le Pari des Libraires, Le Festival de Martigues, les Inrocks… Pour en savoir plus je vous invite à consulter son site web en cliquant ici.
Les JO des animaux est un album d’images, créé pour apprendre aux petits à compter sur un thème sportif. Les chiffres vont crescendo de 1 à 20, puis dans le sens inverse. Les enfants peuvent donc se familiariser avec les chiffres, s’entraîner, dans un sens puis l’autre.

 

 

A qui s’adresse-t-il ?

Les planches très colorées sont susceptibles d’attirer l’œil du bébé mais je pense qu’il s’adresse davantage aux enfants à partir de 2 ans. Et aux amateurs du travail de Virginie Morgand.

 


Pourquoi faut-il l’avoir dans sa bibliothèque ?

Avant tout pour la grande beauté de ses illustrations. Il y a vraiment un “style” Morgand avec beaucoup d’arrondis, de couleurs vives. Chaque double page est pour moi une véritable oeuvre d’art. C’est un album qui plaira aux enfants ET aux parents. Et ce n’est pas rien 😉