“Tout est calme, assourdi. Je somnole dans la pénombre, bercée par le tic-tac familier de l’horloge du salon. Cela fait plusieurs jours que les pies jacassent avec un enthousiasme particulier et que l’air embaume la sève de pin : l’été est là. Alors j’attends. Tout d’un coup, un son strident résonne dans mon hall et traverse mes pièces de haut en bas (…) C’est la sonnette de l’entrée ! Les enfants sont revenus !”

 

De quoi s’agit-il ?

Belle maison est un album d’Anaïs Brunet paru en 2017 aux éditions Sarbacane. Dans cette jolie histoire, la narratrice est une demeure située au bord de la mer, et qui accueille chaque été entre ses murs Lise et Noufou, les enfants qu’elle a vus grandir, année après année.

Depuis quelques jours, l’été se fait sentir. Le retour des enfants approche.Tout d’un coup, la porte d’entrée s’ouvre brutalement et, en même temps que les enfants, laisse passer un soleil éblouissant. Quelle joie pour la maison, qui se sent revivre ! Lise et Noufou passent de pièce en pièce, ouvrent les rideaux, installent un nouveau tapis, fixent un tableau au mur, retrouvent les jouets et livres qui leur avaient manqué, avant de filer à la plage. La maison peste contre son immobilité, elle qui a pourtant un vrai tempérament d’aventurière ! Déjà, les enfants lui manquent. Que font-ils donc au loin ? Heureusement la Tour Carrée, amie fidèle, la rassure, elle qui possède une vue directe sur la plage : ils sont en train de construire un château de sable pour les poissons ! (Ce n’est pas là leur première idée étrange…) L’été s’écoule, et la maison profite du bonheur d’accueillir les enfants un été de plus, en espérant que cela dure le plus longtemps possible…

 

A qui s’adresse-t-il ?

A partir de 5 ans, l’enfant pourra se laisser porter par la douce atmosphère du livre. Il pourra commencer à prendre conscience de la permanence des lieux. Et peut-être cela fera-t-il écho à sa propre maison de famille ? Les adultes, quant à eux, se remémoreront leur maison de vacances et prendront aussi un grand plaisir à cette lecture.

 

Pourquoi faut-il l’avoir dans sa bibliothèque ?

Pour sa poésie, la beauté de ses gouaches, son originalité… C’est un livre qui sent bon l’été, le sable chaud et l’air marin… Un splendide album, lumineux et plein de vie, garanti anti-déprime !